Les colons

…Animal, on est mal.
On a deux cornes placées sur le devant du nez.
On s´abaisse, on s´affaisse.
On a la queue qui frise.
On a la peau épaisse. On a la peau grise.
Et quand on veut sortir avec une demoiselle,
On l´invite à dîner, quand elle vous voit,
Que dit-elle? 
« Il ne vous manque qu´une bosse,
Vade retro, rhinocéros ! »
Le colon n’est pas un enfant ordinaire, c’est, si j’ose dire, un être social. Il se trouve séparé de sa famille et vit en groupe avec ses pairs, pendant un mois entier.

La colonie de vacances fonctionne en vase clos, comme une tribu de pygmées cannibales isolée dans la jungle.

A cet égard on peut rapprocher le comportement des colons de celui de nos proches cousins hominidés : les chimpanzés nains.

Animal, on est mal,
Animal, on est mal, Animal, on est mal.
Et si on ne se conduit pas bien,
On revivra peut-être dans un peau d´un humain.
Animal, on est mal, Animal, on est mal,
Mais Dieu reconnaîtra les siens…

Gérard Mancet – 1968

F2_Colons_640 (2)

 

Ethologie comparée du préado et du bonobo :

Les chimpanzés nains, ou bonobos, ont un génotype semblable à 99% à celui des homos sapiens.

Mais contrairement aux préados ils sont réputés pour leur intelligence, et accessoirement pour leur sexualité un peu débordante.

F2_Colons_640 (3)
Il reste de nombreux points de convergence entre les deux espèces. Le plus remarquable (le plus regrettable aussi), c’est la vitesse à laquelle la situation dégénère au réfectoire, en l’absence de supervision qualifiée.
F2_Colons_640 (4)

Les bonobos mâles sont en compétition entre eux pour acquérir le statut de dominant, ou mâle alpha. Les combats entre bonobos sont brefs, les stratégies d’alliances sont plus déterminantes que la force brute.

Pour finir, ce sont les femelles qui décident de tout.

F2_Colons_640 (5)
Le Bonobo dominant dispose d’un avantage reproductif important, dont il fait largement usage. En Colo, il faut bien reconnaître que les chances de reproduction du mâle dominant sont nulles (en camp d’ados, il faut voir).

A défaut d’autre chose, le mâle dominant conserve une fonction totémique, les manifestations d’allégeance des garçons servant à renforcer la cohésion du groupe.

Et puis les garçons sont ainsi faits, ils paniquent s’ils n’ont pas de chef…    N’importe qui fait l’affaire.

Le sous-groupe mâle génère donc spontanément un leader. Sauf rare exception, il s’agit du garçon le plus âgé. Un aréopage de fidèles lieutenants se cristallise immédiatement autour de lui, ce qui rend sa position inexpugnable.

En revanche, entre lieutenants de graves questions de préséance ne manquent pas de se poser.

Chimp-9
Crêpage
Les filles ont une organisation nettement moins pyramidale. Elles ne renoncent jamais à se chamailler au sein de petits sous-groupes, qu’elles appellent (Dieu sait pourquoi) « meilleures copines » !

En ce qui concerne les relations amoureuses, la Colonie de Vacances se conforme à la morale judéo-chrétienne de son environnement plus large. Les appariements se font sur base hétérosexuelle et strictement monogame.

D’ailleurs le Bureau de Censure du Ministère de la Jeunesse et des Sports veille sur la littérature enfantine et le respect des bonnes mœurs avec zèle.

F2_Colons_640 (6)

Toute entorse à ces grands principes génère une floraison d’embrouilles, propres à paniquer le plus caractériel des chimpanzés d’Afrique Equatoriale et du Zoo de Berne réunis.

F2_Colons_640 (7)
F2_Colons_480 (8)
Heureusement le préado mâle appartient à une espèce spirituellement beaucoup plus évoluée que le bonobo.

En général les conflits en Colonie de Vacances se règlent donc par miracle.

En l’espèce il s’agit du miracle de « la multiplication des pains », bien connu en boxe française.

F2_Colons_640 (9)
F2_Colons_640 (10)
En grandissant le préado devient ado, puis on peut le supposer, post-ado.

Il ne progresse pas en intelligence de façon fulgurante, mais ses manières à table s’améliorent, à la marge…

Profession de foi

En dépit de ce savant développement d’éthologie comparative, l’auteur de ces lignes croit sincèrement que l’homme n’est pas un animal, ou plus exactement, qu’il n’est pas seulement un animal.

En tous cas il y a des êtres d’exceptions,

F2_Colons_640 (1)