La Der de Der

F3_1900_640 (33)

Depuis leur plus tendre enfance, les français sont martelés de propagande revancharde, rabâchée par la presse et les manuels scolaires.

F3_1900_480  (38)

Les loups ont hurlé, les vautours ont faim !
Oh ! Comme la terre est rouge où nous sommes !
Le vent siffle et crie au fond du ravin :
En selle, mes fils ! En guerre, mes hommes !
Les loups ont hurlé, les vautours ont faim ! 

Qu’importent les morts ! La Liberté vit !
Un peuple est sauvé, la Patrie est grande,
Ne mesurons pas la perte à l’offrande,
C’est un ciel de gloire où Dieu les ravit.
Qu’importent les morts ! La Liberté vit !

Paul Déroulède – 1877

F3_1900_480 (43)

L’étranger nous jalouse, car le plus souvent,
Il n’est pas Français. L’infâme a conçu le projet,
De ruiner la puissance de notre belle France !

Mais tout homme a dans le coeur un clairon vainqueur,
Qui crie au moment du danger, « Mort aux étrangers »
Amis formons nos rangs, armons nos bras vengeurs,

Visons le Visigoth, tenons tête au Teuton,
Pressons le vil Prussien jusque z’en Bavière,
A grands coups de pieds dans le derrière.

Alphonse Allais – 1899
Chant de réveil national

Propagande nationaliste 14-18 - Jeanne d'Arc
En principe pour jeter dehors les Huns et les autres, on prie Sainte Geneviève.
Jeanne d’Arc c’est pour bouter les anglois à la mer. Mais cette fois, on est content de les avoir avec nous.

Je ne sais pas si vous suivez bien.
Verdun 1916 - Combats du Bois des Caures

Frère, tandis que tu cours sous la mitraille, à qui pense-tu ? A Jeanne d’Arc ? A Déroulède ?

Mon courage indomptable fait l’admiration de tous.
Au cœur de la bataille, je défends héroïquement nos positions.
Verdun 1916 - Combats du Bois des Caures
Défendre ta position ? Tu voudrais bien, mais il n’y en a plus.
Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat
Hélas je suis grièvement blessé
(à un endroit où ça ne fait pas trop mal).
Verdun 1916 - Combats du Bois des Caures

Héroïque ? Non, il faut juste attendre la fin de l’averse, passer entre les gouttes d’acier brûlant qui fauchent les arbres et les hommes.

Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat
Hé ! Mais ça va pas ? On a dit que blessé !
Verdun 1916 - Combats du Bois des Caures

Es-tu rentré ce matin-là, épuisé, transi, avec si peu de tes camarades.

Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat
L’infirmière est sublimement belle, et elle est tombée éperdument amoureuse de moi.
Verdun 1916 - Combats du Bois des Caures

Es-tu resté allongé dans la boue glaciale, les tympans crevés, cherchant à retenir ce qui irrémédiablement t’échappe ?

Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat
Comment lui avouer que je suis déjà fiancé à Gretel ?
1914 - Bataille de la Marne

Mais où sont les héros de réserve ? Les beaux parleurs, les biens pensants, les bons apôtres, les journalistes, les ministres, les profiteurs, les escrocs, les stratèges de comptoir et les patriotes en robes de chambre molletonnées ?

L’armée des vas t’en guerre…

Rassure-toi, ils se portent à merveille, et la mort ne leur fait pas peur.

La tienne, je veux dire. Ils reviendront pour inaugurer ton monument.

F3_1900_480 (41)
Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat
Adieu ! J’ai changé d’avis. Je renonce à ma carrière de héros.
Propagande nationaliste 14-18 - Enfant soldat

Quand les petites bavaroises blondes se penchent sur mon épaule pour me susurrer « Issh liebe dissh, Patrisss » avec leur accent si doux, je rends les armes.

Haute trahison, je sais. La cour martiale m’attend, et le peloton d’exécution.

La Nef de Krishna

Mais pardonnez-moi, je ne serai pas des vôtres. J’ai un bateau à prendre.

Sur cette nef, parmi les chants, les rires et les baisers,
Nous traverserons l‘océan de la souffrance, de la peur et du deuil,
L’amère illusion de l’existence humaine.
Krishna
F3_1900_480 (42)
DIAPORAMA

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit